Entretien avec Cédric Le Scao de la société Scheuer & Le Scao, lauréat du Natexbio Challenge 2020

6 novembre 2020

Natexbio Challenge 2020 : deuxième prix, la marque Scheuer & Le Scao, avec des solutions de lavage très écolos et totalement inoffensives

Equipe Scheuer & Le Scao

Crèmes et poudres pour la lessive ou le lave-vaisselle, savons et huiles essentielles pour le corps ; la marque Scheuer & Le Scao fabrique des solutions brevetées de lavage artisanal, d’un très grand pouvoir dégraissant, écologiques, bio et parfumées, en vrac ou au détail à partir de recettes originales. Les formulations ne contiennent ni agent toxique, ni ingrédient d’origine animale. Les produits ne font l’objet d’aucun test sur les animaux.

Natexbio : Cédric Le Scao, pouvez-vous nous rappeler brièvement qui se cache derrière la marque Scheuer et Le Scao, et comment vous est venue l’idée de la créer ?

Cédric Le Scao : « Au tout début, ça a été, comme souvent,  l’histoire d’une rencontre. En l’occurrence avec le père de ma future épouse, chimiste de métier, et surtout sensible et averti sur les dangers des bases utilisées habituellement pour la détergence traditionnelle. Il passait une partie de son temps libre à chercher des solutions pour de nouvelles formules et combinaisons de sels 100% naturelles. Ainsi, il a découvert, et breveté en 2016, de belles formulations, qui m’ont bien plus pour leur côté très écologique. A l’époque je cherchais à créer une entreprise, et les choses se sont faites comme ça, très simplement. Aujourd’hui, nous sommes une TPE de trois personnes, avec une logistique externalisée, mais une maîtrise totale de la R & D et de la production pour ce qui est de la détergence, notre activité principale. Ce modèle fonctionne plutôt bien, et notre chiffre d’affaires progresse de 30% chaque année.»

Natexbio : Et pouvez-vous nous en dire plus sur vos produits ?

Cédric Le Scao : « Au niveau cosmétique, ce qui fait le succès de nos produits, c’est l’effet réel obtenu par type d’application : ainsi, nos pains cosmétiques, shampoings, exfoliants, savons de rasage ou pour le visage sont formulés au plus juste en termes d’ingrédients : huiles, argiles, taux de surgras…

Crème nettoyante Scheuer & Le Scao

Pour la détergence – notre cœur de métier – c’est la même chose ; nos formules restent relativement secrètes, mais pas nos ingrédients bien sûr ! Notre valeur ajoutée est que nous n’utilisons que des ingrédients de qualité et qui ont fait leurs preuves, comme le savon de Marseille, ou des huiles d’olive ou de coco labellisées Ecorcert ; et jamais d’huile de palme.

Le local est important aussi pour nous : ainsi, nos sels minéraux viennent de mines Lorraines, tout près de notre atelier. Leur particularité est que ce sont des sels destinés à l’alimentation, ce sont les mêmes sels que vous trouverez par exemple dans un cake, donc vous pouvez imaginer leur qualité:) »

Natexbio : C’est ce genre de détail qui plaît à vos consommateurs ?

Cédric Le Scao : « Oui, mais pas uniquement. Il est vrai que les sels que nous utilisons dans nos formulations sont différents pour chaque base de produit ; il faut à chaque fois trouver la bonne combinaison pour leur dissolution afin d’obtenir la meilleure efficacité pour chaque produit. C’est valable également pour les tensio-actifs que nous utilisons pour nos savons. C’est ce genre que détail qui intéresse nos consommateurs. Notre vraie valeur ajoutée, c’est de ne pas être qu’une marque : nous maîtrisons tout, de la conception du produit, en passant par sa formulation, le sourcing, la production et la mise en distribution; ce qui fait que nous n’avons aucuns standards imposés, ce qui nous permet de sortir des produits différents, très qualitatifs et sans danger pour les utilisateurs. Nous sommes pratiquement les seuls à avoir cette démarche, alors que certains de nos confrères et concurrents font tous fabriquer leurs produits dans la même usine et se contentent de changer l’étiquette. »

Natexbio: Justement, qui sont vos consommateurs, et qu’apprécient-ils encore dans vos produits ?

Cédric Le Scao : « En fait il n’y a pas de profil type, notre clientèle est assez large. En règle générale, que ce soit pour la cosmétique ou la détergence, ce sont des personnes qui ont des problèmes de peau, qui recherchent des produits peu agressifs, des mères de familles soucieuses de la santé de leurs enfants, mais aussi des plus jeunes qui se soucient de la protection de l’environnement. Les ingrédients locaux et le Made in France comptent aussi dans leurs décisions d’achat, ainsi que le fait d’être très présents dans le circuit des magasins bio de notre région. »

Natexbio : Comment se situe votre gamme parmi tant d’autres dans l’univers de la détergence et de la cosmétique bio ?

Cédric Le Scao : « Nous disposons d’une gamme relativement restreinte d’une dizaine de produits, essentiellement au niveau de la détergence, mais aussi des savons pour la cosmétique. C’est une volonté de notre part de ne développer que des produits utiles, non déclinés en différents parfums comme le font beaucoup de nos concurrents, d’autant que notre offre actuelle couvre 95% des taches ménagères.  Nous arrivons à créer des produits naturellement très concentrés; par exemple notre « brique de lessive » va vous permettre de réaliser 80 lavages, tout en étant très peu encombrante; c’est un vrai point fort pour la marque de réussir de tels produits. »

Lessive Lagoon élu Produit Bio 1019 par Bioalaune.com

Il y a aussi un marché de clientèle de professionnels, très exigeants sur la qualité et sensibles aux contraintes écologiques, et qui ont trouvé une grande satisfaction à utiliser nos solutions de détergence. Je pense aux restaurateurs, pour leurs plans de travail dans les cuisines, à des industriels comme Saint-Gobain pour le nettoyage de leurs canalisations, ou encore, fait marquant, à des micro-brasseurs locaux qui ont été littéralement bluffés par les effets de notre crème nettoyante sur leurs cuves de bière. Auparavant ils utilisaient de la soude caustique pour enlever les croûtes de houblon, avant de découvrir nos solutions, qui décapent tout et encore mieux sans aucun danger. »

Natexbio : Actuellement, comment distribuez-vous vos produits ? Uniquement dans le réseau spécialisé bio ?

Cédric Le Scao : « Oui on peut dire que la majorité de nos distributeurs sont des magasins bio, toutes enseignes confondues, dont beaucoup dans notre région, mais de plus en plus sur toute la France. Nous assurons souvent le démarchage auprès des magasins pour être référencés, et travaillons aussi avec des agents commerciaux par zones géographiques. Nous travaillons aussi de plus en plus avec des magasins de vrac, et souhaitons développer notre offre de vente en ligne.

Natexbio : Ce deuxième prix remporté lors du dernier Natexbio Challenge s’accompagne d’un chèque de 6 000€, comment comptez-vous l’utiliser ?

Remise du 2ème Prix Natexbio Challenge à Cédric Le Scao

Cédric Le Scao : « Nous n’allons avoir aucun mal à investir cette somme; peut être dans de nouvelles formulations de produits, et très certainement dans plus de digitalisation dans nos activités et dans nos ventes. Je tiens aussi à préciser que ce prix a aussi une autre valeur pour nous :  il donne encore plus de crédibilité à notre marque, et renforce notre visibilité auprès des magasins, ce qui est bon pour notre référencement. C’est très important en cette période de crise sanitaire car nous ne pouvons plus être présents sur les foires et salons sur lesquels nous avions l’habitude de faire découvrir nos produits aux particuliers… »

Gagner ce premier prix nous a donné une légitimité supplémentaire au yeux des distributeurs et de nos concurrents; au vu de la qualité du jury, composé d’experts de la bio, c’est une très belle vitrine pour nous ! 

Propos recueillis par Natexbio

Plus d’info sur Natexbio Challenge


Articles récents dans la même catégorie

+

Inscrivez vous à notre newsletter

Vous acceptez de recevoir nos derniers articles par email
Vous affirmez avoir pris connaissance de notre Politique de confidentialité.