Entretien avec Michel d’Ozenay Directeur Général de Senfas

28 avril 2017

Michel d’Ozenay est le directeur général et fondateur de Senfas, une PME familiale spécialisée dans la production et la distribution de produits biologiques. Il nous explique comment cette entreprise créée il y a 30 ans est devenue une marque emblématique des valeurs la bio.

Natexbio : Pouvez-vous nous raconter votre parcours professionnel ? Depuis combien de temps travaillez-vous dans le secteur de la Bio ?

Michel d’Ozenay: Agir dans le monde de la bio est avant tout une conviction que j’ai, depuis plus de 25ans.

Je me suis engagé personnellement dans plusieurs initiatives au fil des années. J’ai créé le premier syndicat de transformateurs bio « Nature et Progrès » et j’en ai été le président pendant de nombreuses années. J’ai pu participer activement à l’élaboration de la première charte biologique « Nature et Progrès » qui permet d’optimiser les pratiques écologiques, sociales et économiques. Je suis également fier d’avoir fait partie des membres fondateurs du Synabio, qui rassemble aujourd’hui plus de 160 entreprises de la bio. Depuis 2012, je suis membre de l’Institut National de l’Origine et de la Qualité en tant que personne qualifiée au Conseil des Agréments et Contrôles (CAC) et mon mandat vient d’être renouvelé pour 5 ans.

Natexbio : Quelles sont les activités de Senfas ?

Michel d’Ozenay: Nous suivons aujourd’hui deux voies, la fabrication de produits bio à notre propre marque « Senfas ». Nos produits sont vendus dans les magasins spécialisés bio: ils sont  facilement trouvables et restent accessibles au plus grand nombre de personnes. On y retrouve notre gamme de produits sucrés et salés vegan ; les crèmes de fruits secs, spécialités végétales, crèmes de graines, condiments, desserts…Grâce à notre savoir-faire, nous fabriquons également des produits biologiques pour les marques de distributeurs selon des cahiers des charges stricts.

En parallèle, nous sommes distributeurs d’une large gamme d’ingrédients et de produits semi-finis issues de l’agriculture biologique, destinés aux professionnels de la bio.

Natexbio : Vous enregistrez une belle croissance totalisant à ce jour une cinquantaine de salariés. Quelles sont les clés de succès de votre entreprise ?

Michel d’Ozenay: De la passion, de l’innovation… et du travail ! Depuis que j’ai fondé Senfas, j’ai toujours été animé par la passion du goût et du produit. Nous avons développé un véritable savoir-faire au fil des années, nous avons choisi de conserver des méthodes de fabrication traditionnelle qui permettent de sublimer les saveurs naturelles des produits. Je me suis entouré d’une équipe de collaborateurs expérimentés pour  élaborer des recettes à la fois saines, innovantes, et pleines de saveurs !                                                                                                                                                                          

Natexbio : Vous attachez beaucoup d’importance à l’innovation et au lancement de nouveaux produits. Est-ce incontournable pour se démarquer de la concurrence ? Comment est organisée votre R&D ?

Michel d’Ozenay: L’innovation est au cœur de nos préoccupations, nous voulons proposer des recettes toujours plus créatives et novatrices. Se réinventer, surprendre, c’est ce qui nous anime ! Il est également important de se renouveler pour proposer de nouveaux produits en adéquation avec les tendances de consommation. Toutes nos recettes sont développées par un ingénieur agroalimentaire rigoureux et créatif, au sein d’un laboratoire de recherche et de développement. Nous apportons un soin particulier à l’élaboration de recettes novatrices, avec des ingrédients nobles et gourmands.

Natexbio : Quels sont vos produits ‘best-sellers’ ?

Michel d’Ozenay: Les crèmes de fruits secs et les pâtés végétaux font partie des produits historiques avec lesquels nous avons commencé notre aventure. Ils font partie de l’ADN de notre entreprise, nous avons développé une large gamme complète de fruits secs et graines et une gamme de pâtés végétaux qui compte à ce jour 7 saveurs originales.

Natexbio : Avez-vous développé votre activité à l’export ?

Michel d’Ozenay: Oui, nous avons développé notre activité à l’export principalement en Espagne, Suisse, Canada, Belgique.

Natexbio : Depuis la création de votre société en 1987, vous accordez beaucoup d’importance aux valeurs de la bio. Comment se traduit concrètement votre engagement dans la RSE ?

Michel d’Ozenay: Nous avons décidé de mettre en œuvre plusieurs actions en faveur de la RSE. Nous détenons l’attestation Entreprise Responsable délivrée par Ecocert, qui  définit une démarche globale de développement durable. En prévision de l’agrandissement de notre site de production prévu d’ici 2018, nous avons choisi de nous engager dans une démarche d’énergies renouvelables en nous équipant de panneaux solaires et éoliennes. Nous soutenons aussi plusieurs associations locales qui œuvre pour l’humain et la protection de la nature. telles que l’association « Un Espoir pour Ladji » et «Stellaris » .

Natexbio : Senfas fête ses 30 ans cette année. Avez-vous prévu un plan de communication pour célébrer cet événement spécial ? 

Michel d’Ozenay: A l’occasion de notre anniversaire, nous avons relooké toutes les étiquettes de nos produits avec un logo spécial 30 ANS pour marquer ce temps fort. Nous avons prévu de lancer une campagne de presse dédiée à l’anniversaire de notre entreprise ainsi que d’autres supports de communication qui verront prochainement le jour.

Natexbio : Serez-vous présents à la prochaine édition de Natexpo (22 au 24 octobre 2017) ? 

Michel d’Ozenay: Oui, nous serons bien présents pour ce rendez-vous incontournable du monde de la bio.

Natexbio : Les professionnels des produits biologiques sont aussi des ambassadeurs du bien-être. Quelle est la formule gagnante de votre hygiène de vie ? Avez-vous un conseil à donner à nos lecteurs ?

Michel d’Ozenay: Manger bio c’est bon pour la planète et c’est bon pour vous !

Propos recueillis par Natexbio

Classés dans :


Articles récents dans la même catégorie

Le marché bio allemand

12 juillet 2017

Les derniers chiffres de la bio en Allemagne que nous avions publiés dans notre édition de mars / avril dernier...

+

Inscrivez vous à notre newsletter