L’utilisation des réseaux sociaux par un distributeur spécialisé bio

21 septembre 2019

Les réseaux sociaux, portés par une génération hyper-connectée, ont connu et continuent de connaître une croissance phénoménale. Ainsi, selon les derniers chiffres publiés par l’agence We Are Social et Hootsuite, la Terre compte 7,6 milliards d’habitants dont 4,2 milliards d’internautes (55%), 3,4 milliards d’utilisateurs des réseaux sociaux (44%) et 3,2 milliards d’utilisateurs des réseaux sociaux sur mobile (42%).

Bien que les boutiques demeurent encore un lieu privilégié pour les achats, le digital modifie les comportements. Les clients sont en effet devenus des consommateurs connectés. De nouvelles pratiques sont ainsi apparues, telles le « web to store », qui désigne les actes d’achat qui s’initient sur internet (recherches de prix, produits…) et se finalisent dans un magasin physique.

S’ils ne sont pas une solution miracle, vu l’importance qu’ils représentent dans le quotidien de la population, l’utilisation des réseaux sociaux peut présenter de multiples intérêts pour un responsable de magasin bio: attirer et fidéliser la clientèle, travailler sur sa notoriété et son image de marque, développer son réseau professionnel, gérer la relation client, faire de la veille concurrentielle, recruter de nouveaux clients, ou encore acheter des espaces publicitaires…

D’après l’étude « Réseaux sociaux, des espaces virtuels aux opportunités réelles» publiée en décembre 2018 par Bpifrance et réalisée auprès de 1 600 dirigeants de PME et ETI françaises, 70% d’entre eux possèdent une page ou un compte sur l’un des 5 principaux réseaux. Facebook est le plus fréquenté puisque 80% y sont présents, suivi par Linkedin (52%), Twitter (27%), Youtube (24%) puis Instagram (18%). Mais seulement un quart y sont actifs : un « territoire inexploré » selon bpifrance. Les raison évoquées ? Le manque de temps et de compétences ainsi que la crainte des commentaires négatifs pour 28% d’entre eux.

Comment mettre à profit sa présence sur les réseaux ?

Il est nécessaire d’être actif sur les réseaux sociaux : interagir avec sa clientèle et maintenir un lien relationnel. Vecteurs de bouche-à-oreille, ils vous permettront de gérer et d’entretenir votre e-réputation. Les consommateurs doivent pouvoir retrouver, en se rendant sur votre page, les notions de proximité et d’écoute qu’ils s’attendent à avoir dans votre magasin. Pour cela, adaptez vos contenus, leur format, le ton et le discours à l’image que vous souhaitez renvoyer et à votre cible. Le but étant de vous forger une identité et de définir une ligne éditoriale : les réseaux sociaux peuvent ainsi être un moyen de véhiculer les valeurs portées par la bio et de les transmettre.

Pensez par ailleurs à varier les publications en proposant des contenus informatifs et d’autres plutôt ludiques. Vous pouvez informer sur les produits disponibles, les nouveautés, les opérations spéciales, les promotions. Il est également important de personnaliser votre magasin en publiant des photos de l’équipe (tout en respectant scrupuleusement au droit à l’image), de vos clients, de votre nouvelle vitrine, en expliquant un savoir-faire, en parlant des coulisses… Faites vivre votre page au rythme de votre magasin.

Par ailleurs, vous pouvez aussi offrir des privilèges avantages communauté Facebook ou Instagram à vos abonnés ce qui permettra de les engager : vous devez éveiller leur intérêt, leur donner envie de réagir à vos publications et de les partager.

Enfin, la communication sur les réseaux sociaux tend à devenir de plus en plus sponsorisée : en fonction de votre budget, vous pouvez programmer des publicités payer des publicités (texte, photo, vidéo) qui seront diffusées auprès de votre cible moyennant un budget.

Ainsi, créer une page ou un compte est un premier pas, mais il faudra ensuite investir et s’investir pour obtenir des résultats.

Dans le cadre du Salon Natexpo qui se tiendra les 20, 21 et 22 octobre prochains, la Fédération Natexbio vous invite à assister à la Mini-Conférence L’utilisation des réseaux sociaux pour un distributeur spécialisé bio qui se tiendra Hall 7 – Allée F Stand 70.

Par Alice Roznowiez
Photo de Katka Pavlickova et NordWood Themes

Classés dans :


Articles récents dans la même catégorie

Marché bio français: +15,7% en 2018

29 août 2019

La consommation de produits biologiques en France a connu une croissance annuelle inégalée en valeur, supérieure de 1,2 milliard d’euros,...

+

Inscrivez vous à notre newsletter

Vous acceptez de recevoir nos derniers articles par email
Vous affirmez avoir pris connaissance de notre Politique de confidentialité.