L’Agence Bio à Natexpo 2019 : valoriser les très bons résultats français et aider à structurer les filières

27 août 2019
Florent Guhl
Directeur de l’Agence Bio

Que ce soit pour des raisons de santé, pour la qualité et le goût des produits ou pour préserver l’environnement, chacun ses raisons de consommer bio. Un seul constat : les Français font preuve d’un véritable attachement au bio, et notamment les jeunes, comme l’ont démontré les résultats de notre Baromètre de consommation et de perception des produits biologiques en France.

Les chiffres publiés par l’Agence Bio sont éloquents : les agriculteurs et les entreprises françaises ont relevé le défi de la demande !

On compte fin 2018 41 600 fermes en agriculture biologique, soit près de 9,5 % des exploitations françaises. Concrètement la production bio française a doublé en 5 ans !!

Mieux ! En 2018, le cap symbolique des 2 millions d’hectares cultivés en bio a été franchi, ce qui correspond à 7,5 % de la surface agricole française, contre 6,5% en 2017. Une croissance spectaculaire due notamment au développement des productions céréalières, viticoles et de fruits et légumes.

Cet essor concerne l’ensemble de la filière bio. Les entreprises de transformation de produits bio, véritable tissu de PME et de TPE au cœur des territoires, se multiplient au même rythme avec une augmentation de 12 % en un an et de 60 % en 5 ans.

Ce formidable succès a des retombées concrètes en termes de créations d’emplois. Très attractif, le secteur bio affiche pas moins de 18 714 nouveaux emplois en un an. Il représente désormais 14 % des emplois agricoles. A la fin de l’année passée, on dénombrait plus de 155 347 emplois directs à temps plein dans les filières bios, soit plus du double qu’en 2012 !

L’année a été marquée par une forte augmentation de la consommation de produits bio. Le marché a progressé de 15 % pour atteindre 9,7 milliards d’euros, soit près de 5 % des achats alimentaires des Français.

La présence de l’Agence Bio à Natexpo 2019 sera l’occasion de préciser et détailler tous ces chiffres.

De plus l’Agence Bio est en charge de la structuration des filières d’une part grâce au fonds Avenir Bio et d’autre part en animant le club des financeurs. Dans le cadre du plan Ambition bio 2022 le fonds Avenir Bio a été passé de 4 à 8 M€ par an, ce qui permet d’aider de nombreux projets d’entreprises engagées dans la contractualisation.

Notre point fort lors de Natexpo sera de permettre à des porteurs de projets de trouver les bons outils d’accompagnement et les bons financements !

Tribune de Florent Guhl, directeur de l’Agence Bio


Articles récents dans la même catégorie

Marché bio français: +15,7% en 2018

29 août 2019

La consommation de produits biologiques en France a connu une croissance annuelle inégalée en valeur, supérieure de 1,2 milliard d’euros,...

+

Inscrivez vous à notre newsletter

Vous acceptez de recevoir nos derniers articles par email
Vous affirmez avoir pris connaissance de notre Politique de confidentialité.